Primaire : Benoît Hamon reçoit le soutien de Noël Mamère et les applaudissements de Nicolas Hulot

DirectLCI
RAPPROCHEMENTS - Le député écologiste de Gironde, Noël Mamère, a indiqué vendredi qu'il soutiendrait Benoît Hamon si ce dernier remportait la primaire, prenant ses distances vis-à-vis du candidat EELV Yannick Jadot. Le même jour, Nicolas Hulot a salué la "cohérence" du programme de Benoît Hamon en matière d'environnement, sans pour autant apporter un soutien politique.

Noël Mamère confirme. Son candidat pour la présidentielle sera Benoît Hamon, si ce dernier remporte la primaire de la gauche ce dimanche face à Manuel Valls. Le député écologiste de Gironde, qui avait déjeuné le 23 janvier avec le socialiste, a indiqué son choix vendredi à la télévision bordelaise TV7 et au journal Sud Ouest, prenant ses distances vis-à-vis du candidat EELV qu'il soutenait jusqu'ici : 

Malgré ses qualités, il n'est pas sûr que Yannick Jadot ait ses 500 parrainages pour se présenterNoël Mamère

Pour Mamère, le PS "est mort dimanche dernier"

Yannick Jadot appréciera... En attendant, Noël Mamère, qui fut le candidat des Verts à la présidentielle de 2002, estime que le temps est venu pour "la reconstruction de la gauche". 

Benoît Hamon renouvelle le rêve de la gauche. Il sort du productivisme, du mythe de la croissance et il tient compte d'une réalité qui s'appelle l'écologieNoël Mamère

Selon Noël Mamère, le PS "est mort dimanche dernier", lors du premier tour de la primaire, et "il va se reconstruire de manière différente". "Moi", précise-t-il, "je veux participer à la reconstruction de la gauche et de l'écologie". 

Les félicitations de Nicolas Hulot

La moisson a décidément été bonne ce vendredi pour Benoît Hamon. Dans un entretien à l'AFP, le militant écologiste Nicolas Hulot, qui avait été écarté l'hypothèse de se présenter lui-même, s'est dit "excessivement surpris, en bien", par le projet écologique du candidat socialiste, saluant "une vision intégrale et exigeante". 


Malgré tout, Nicolas Hulot n'a pas souhaité indiquer s'il allait voter à la primaire, se bornant à inciter tous les candidats à la présidentielle à réserver à la question de l'écologie une place centrale dans leurs projets. 

En vidéo

Primaire à gauche : retour sur la semaine de campagne de Benoît Hamon

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter