Primaire de la gauche : Arnaud Montebourg saisit la Haute autorité contre Benoît Hamon

Primaire de la gauche : Arnaud Montebourg saisit la Haute autorité contre Benoît Hamon
PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
DirectLCI
DE L'EAU DANS LE GAZ - Arnaud Montebourg a annoncé ce jeudi avoir saisi la Haute autorité de la primaire contre son adversaire Benoît Hamon. Il estime que ce dernier, en présentant ses vœux samedi à Trappes, enfreint les règles en faisant campagne au-delà de la date autorisée.

La compétition fait rage à gauche, à trois jours du premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Arnaud Montebourg, via son directeur de campagne François Kalfon, a indiqué ce jeudi avoir saisi la Haute autorité chargée de superviser le scrutin pour dénoncer l’agenda de campagne de Benoît Hamon. Ce dernier a en effet choisi de présenter ses vœux à Trappes ce samedi 21 janvier. Or, la campagne officielle pour la primaire est censée s’arrêter le vendredi 20 janvier à minuit.

Un "non-sujet" pour le camp de Benoît Hamon

Arnaud Montebourg estime donc qu’en présentant ses vœux au-delà de la campagne officielle, Benoît Hamon enfreint les règles. Mathieu Hanotin, directeur de campagne de Benoît Hamon, estime qu’il s’agit d’un "non-sujet". "C’est comme tous les ans. Une fois la campagne terminée, il veut retourner auprès des siens", a-t-il déclaré à LCI. Benoît Hamon est député de la 11e circonscription des Yvelines, qui comprend la ville de Trappes. 


Christophe Borgel, président du comité national d’organisation de la primaire, n’a pas encore réagi. 

En vidéo

Primaire de la gauche : à chacun son style

Lire et commenter