Primaire de la gauche : Fleur Pellerin soutient Manuel Valls

Primaire de la gauche : Fleur Pellerin soutient Manuel Valls
PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE

PRIMAIRE - Retirée de la politique, l'ancienne ministre Fleur Pellerin a déclaré samedi au micro d'Europe 1 qu'elle apportait son soutien à Manuel Valls dans la primaire de la gauche. Pour autant, elle a assuré qu'elle ne devrait pas s'investir dans la campagne.

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

"Je crois qu'il incarne vraiment l'homme d'Etat". Fleur Pellerin, a déclaré samedi 7 janvier au micro d'Europe 1 qu'elle soutenait Manuel Valls dans la primaire de la gauche, précisant qu'elle le faisait pour "un tas de raisons".

"Je le connais bien et je connais ses convictions, je sais qu'il est loyal, fidèle à ses convictions. Je l'apprécie et je pense que c'est le plus à même de conduire le pays au moment où nous sommes", a expliqué l'ancienne ministre de la Culture, évincée pourtant en février dernier sous le gouvernement... de Manuel Valls lui-même. L'actuelle dirigeante du fonds d'investissements Korelya a toutefois assuré qu'elle ne s'engagerait pas dans la campagne.

Manuel Valls a déjà le soutien de plusieurs ministres

Au moment de la passation de pouvoirs avec Audrey Azoulay, elle avait déjà fait part de sa "gratitude immense, indicible" pour l'ancien Premier ministre de l'époque "pour avoir proposé (son) nom au président de la République en 2014".

A moins de cinq jours du premier débat télévisé qui opposera les candidats de la primaire de la gauche, Manuel Valls a déjà le soutien de plusieurs personnalités politiques, comme par exemple le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, du ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux,  ou encore de la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

Lire aussi

En vidéo

Mais quel est le point commun de 5 des 7 candidats à la primaire de la gauche ?

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées, dix autres toujours en cours

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

EN DIRECT - Election américaine : plus de 35,5 millions d'Américains ont déjà voté, contre 5,9 millions à la même époque en 2016

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent