Primaire de la gauche : Julien Dray tacle Claude Bartolone

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
24 HEURES EN QUESTIONS - Le conseiller régional de l'Île-de-France Julien Dray tacle le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, jugeant son bilan "pas exceptionnel".

C'est sa seule "vacherie" de l'entretien : Julien Dray a jugé "pas exceptionnel" le bilan de Claude Bartolone. La raison ? Les critiques du président de l'Assemblée nationale envers le président François Hollande. Car depuis la sortie du livre Un président ne devrait pas dire ça, la tension est palpable entre les deux. Claude Bartolone n'a pas apprécié le contenu du livre et les confidences révélées par François Hollande aux journalistes de Gérard Davet et Fabrice Lhomme. A tel point qu'il vient de reconnaître cinq candidats légitimes ou naturels à la primaire de la gauche.

Des vacheries, claude Bartolone n'a pas été le dernier à en dire sur un certain nombre d'entre nous.Julien Dray

"Visiblement il est mécontent d'un certains nombre de propos qui ne sont pas si blessants que ça, soutient Julien Dray sur le plateau de 24 heures en questions de Yves Calvi. Il y a aussi des propos très sympathiques à son égard dans le livre. Je vais faire une vacherie, il n'a pas non plus un bilan exceptionnel. (...) Donc il faut être un peu modeste, les uns les autres."


Julien Dray ajoute : "Je lui demande de ne pas faire ce qu'il reproche à d'autres d'avoir fait. Des vacheries, il n'a pas été le dernier à en dire sur un certain nombre d'entre nous. Si Claude Bartolone, comme ça se murmure, a envie d'être candidat à la présidentielle ou à la primaire, c'est son droit, c'est le droit de tout le monde mais faut le dire comme ça." 

Lire aussi

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Lire et commenter