Primaire de la gauche : Mazarine Pingeot votera pour le "professeur de philo" Vincent Peillon

Primaire de la gauche : Mazarine Pingeot votera pour le "professeur de philo" Vincent Peillon

PRÉSIDENT-PHILOSOPHE - La fille de François Mitterrand a expliqué mercredi matin, sur Europe 1, qu'elle voterait pour Vincent Peillon à la primaire de la gauche. Pour l'agrégée de philo, le députée européen, lui-même philosophe, a une "hauteur de vue" qui lui plaît bien.

Et si le prochain président de la République était un philosophe ? C'est en tout cas ce que souhaite Mazarine Pingeot, la fille de François Mitterrand. Mercredi matin, l'écrivain de 42 ans, elle-même agrégée de philosophie et diplômée de l'Ecole normale supérieure, a annoncé qu'elle jetait son dévolu sur Vincent Peillon pour la primaire citoyenne des 22 et 29 janvier prochains. 

Celle qui publie justement Théa, un roman mettant en scène Josèphe, une jeune femme de 22 ans aux idéaux ancrés à gauche, ne cache pas que la carrière universitaire du député européen et ancien ministre de l'Education n'est pas pour lui déplaire. 

Je soutiens Vincent Peillon pour plein de raisons, et d'abord [parce que] c'est un professeur de philosophie, ce qui n'est pas des moindres. Pour moi c'est important, ça veut dire qu'il a une hauteur de vue- Mazarine Pingeot

Elle partage sa vision de la laïcité

Mazarine Pingeot ajoute qu'elle a "confiance" dans ce candidat, qui a "notamment un discours sur la laïcité qui est très clair". "Voilà", conclut-elle, "j'ai envie de le suivre... Après, j'irai évidemment derrière celui qui sera élu à l'issue de la primaire". 

Ce qui fait une voix de plus de plus dans l'escarcelle de Vincent Peillon,  dont les mauvaises langues disent que son comité de soutien peine à décoller. Lors de l'annonce de sa candidature (tardive), le député européen avait reçu notamment l'appui de la maire de Paris, Anne Hidalgo

En vidéo

Mazarine : « La gauche est toujours décevante quand elle est au pouvoir ! »

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 1000 roquettes lancées de la bande de Gaza depuis lundi soir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.