Primaire de la gauche : tout savoir sur le 3e débat ce soir sur France 2, le dernier avant le premier tour

Primaire de la gauche : tout savoir sur le 3e débat ce soir sur France 2, le dernier avant le premier tour
PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
DERNIER ROUND - Les sept candidats de la primaire de la gauche débattent pour la dernière fois avant le premier tour ce jeudi soir sur France 2 et Europe 1 à 20h55. Dans cette dernière ligne droite, la confrontation pourrait être plus musclée que les précédentes. LCI fait le point sur cette soirée politique.

Un ultime débat pour, enfin, se départager. Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy ont rendez-vous ce jeudi soir à partir de 20h55, pendant deux heures, sur Europe 1 et France 2 pour la dernière rencontre avant le premier tour de la primaire de la gauche, dimanche. 


Une séquence d'autant plus importante que ni les sondages, ni leurs campagnes respectives ne permettent de formuler un quelconque pronostic sur ce qui va se produire  ce dimanche. Sur France Info, le journaliste David Pujadas, qui coanimera le débat avec Léa Salamé et Fabien Namias, a indiqué jeudi que l'objectif était de pousser les concurrents à se répondre mutuellement, afin d'éviter l'écueil de certains débats où chacun se contentait de décliner, sans interaction, ses propres propositions. 

En vidéo

Primaire de la gauche : derniers meetings avant le dernier débat

Une grande variété de thèmes

A l'instar des deux premiers débats, cette soirée devrait permettre aux candidats d'aborder une grande variété de thèmes. Au programme de la soirée : la santé et la protection sociale, le protectionnisme, le chiffrage des programmes politiques ou encore la politique internationale au Moyen-Orient et les relations avec la Russie. Enfin, des questions posées via Facebook par des Français seront relayées.

Des prises de parole réduites et une carte blanche

Les sept candidats présents, debout derrière un pupitre opaque, n'auront qu'une minute pour répondre à chacune des questions. Mais ils disposeront aussi d'une "carte blanche", leur permettant, pendant une minute, de défendre un élément spécifique de leur projet qu'ils souhaitent mettre en avant. Un candidat pourra aussi répliquer, chaque interpellation ne pouvant excéder 30 secondes. En fin d'émission, chacun aura 1 minute et 30 secondes pour conclure. Sylvia Pinel sera la première à s'exprimer dans le débat, Benoît Hamon sera le dernier à conclure. 

Pas de public "neutre"

Le public présent sur le plateau comprendra 70 personnes. Chaque état-major disposera de 9 places dans les gradins, face à son candidat, et sept places seront réservées à la Haute autorité de la primaire. Cela signifie qu'il n'y aura pas de "public neutre". Chaque candidat peut en outre réserver quatre places à des proches dans sa loge. 

Suspense autour de l'audience

La grande inconnue de jeudi soir : l'audience. Avec 3.8 millions de téléspectateurs au premier débat sur TF1, puis 1,75 au second sur BFMTV et iTélé, les débats de la primaire de la gauche intéressent beaucoup moins que ceux de la primaire de la droite en novembre dernier.


L'approche du premier tour rendra-t-elle les Français plus curieux ? Au troisième débat avant le premier tour, les candidats de la droite avaient attiré 5,1 millions de téléspectateurs le 17 novembre. Ce qui met la barre très haut.

En vidéo

Primaire de la gauche : un débat très attendu chez les parlementaires

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Lire et commenter