Primaire de la gauche : Valls accuse Hamon de flirter avec l’islamisme radical

Primaire de la gauche : Valls accuse Hamon de flirter avec l’islamisme radical

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
ATTAQUES - Ce mardi sur France Info, Manuel Valls a reproché à Benoît Hamon ses "ambiguïtés" avec l’islamisme radical. Le vainqueur du premier tour de la primaire fustige un "procès", soulignant que ce n'est pas lui qui a "une vision dévoyée de la laïcité".

Distancé au premier tour de la primaire de la gauche par Benoît Hamon, Manuel Valls a décidé de lâcher ses coups. Ce mardi sur France Info, l’ancien Premier ministre a accusé son adversaire de proximité avec l’islamisme radical : "il y a des ambiguïtés, il y a des risques d’accommodement de sa part". Encore plus cash, un ministre pro-Valls lâche dans Libération que "Hamon est le candidat des frères musulmans".

Des attaques qui passent mal dans le camp hamoniste, d'autant plus que Manuel Valls refuse désormais de s’engager à soutenir Benoît Hamon s'il remporte la primaire. 

Invité sur RFI, Benoît Hamon a fustigé ce "procès", rétorquant que ce n'est pas lui qui a "une vision dévoyée de la laïcité". "On me fait le procès de quoi ? D'être élu de banlieue, d'être confronté à la réalité de ce communautarisme que je combats, autrement que par des mots", a dénoncé le vainqueur du premier tour de la primaire.


"Je demande à Manuel Valls et ses amis un peu de sobriété", a soutenu le  candidat, qui craint qu'il n'y ait à son encontre "des mots encore plus durs que ceux qu'on utilise vis-à-vis de la  droite". Plus tard sur Europe 1, Benoît Hamon a qualifié les accusations de laxisme à son encontre de "très graves". Qui "non seulement me heurtent, mais me révoltent". 


Plusieurs élus socialistes à l'instar du député Yann Galut,  porte-parole d'Arnaud Montebourg au premier tour ou encore Karine Berger, soutien de  Vincent Peillon, demandent à Manuel Valls de se calmer. 

En vidéo

Primaire à gauche : "Manuel Valls a exactement la même stratégie de second tour qu'Alain Juppé"

En vidéo

Duel Valls-Hamon : deux gauches qui s’opposent

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Lire et commenter