Primaire de la gauche : Vincent Peillon dévoile à son tour son organigramme de campagne

Primaire de la gauche : Vincent Peillon dévoile à son tour son organigramme de campagne

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
DirectLCI
OBJECTIF 2017 - Le candidat à la primaire de la gauche Vincent Peillon a dévoilé ce mercredi son organigramme de campagne. Une équipe fournie au sein de laquelle il a placé ses proches et ses premiers soutiens, dont de nombreux hollandistes et élus de la mairie de Paris.

Vincent Peillon n'a pas organisé de conférence de presse pour présenter son équipe de campagne. Ses équipes ont transmis l'organigramme par mail aux journalistes ce mercredi matin. L'ancien ministre de l'Education nationale s'est entouré de ses premiers soutiens et de ses proches de longue date. 


Ainsi, le député de Paris Patrick Bloche est nommé directeur de campagne. David Assouline, sénateur de Paris, prend la tête de la cellule communication et médias ; et Marc Mancel, ancien conseiller régional d'Ile-de-France, est désigné secrétaire général. Alix Vic Dupont, attachée de presse de Vincent Peillon au ministère de l'Education nationale et au Parlement européen, retrouve ce poste pour la campagne. D'autres proches le député des Bouches-du-Rhône Patrick Mennucci ou encore Julien Dray, conseiller régional d’Ile-de-France et hollandiste, composent le comité politique.

Karine Berger en charge du projet, dévoilé le 6 janvier

Aux autres postes à responsabilité sont nommés Kader Arif et Bruno Julliard. Le premier, député hollandiste de Haute-Garonne, récolte le titre de conseiller auprès du candidat. Le second, premier adjoint à la mairie de Paris, devient président du collectif de soutien. La députée des Hautes Alpes Karine Berger, fondatrice de "La fabrique", courant alternatif du PS, chapeautera quant à elle la rédaction du projet, qui doit être dévoilé le 6 janvier. 


Outre les hollandistes cités plus haut, d'autres ont été appelés par Vincent Peillon : Sébastien Denaja, député de l'Hérault, dans la cellule communication et médias ; Christophe Pierrel, ancien directeur de cabinet adjoint de François Hollande, en tant que porte-parole ; Christine Revault d'Allones, députée européenne, aux transports ; Philippe Bonnefoy, à l'animation des réseaux locaux ; Chloé Filot, ancienne chef de cabinet de Stéphane Le Foll, est chargée de la coordination des déplacements du candidat. A noter également, la présence de l'ancienne ministre des Outre-mer George Pau-Langevin ; du royaliste Kamel Chibli, et de l'aubryste Gilles Pargneaux. 

Les élus de Paris en force

Beaucoup d’élus parisiens sont présents dans cet organigramme, dans le sillage de la maire de Paris Anne Hidalgo, premier poids lourd politique à avoir annoncé son soutien à Vincent Peillon. Outre Bruno Julliard, ont intégré l'équipe de campagne : Rémi Féraud, maire du Xe arrondissement ; Christophe Girard, maire du Ive arrondissement ; Catherine Baratti-Elbaz, maire du XIIe arrondissement ; Colombe Brossel, adjointe et conseillère du XIXe arrondissement ; Sarah Proust et Afaf Gabelotaud, adjointe et conseillère dans le XVIIIe arrondissement ou encore Emmanuel Grégoire, conseiller dans le XIIe arrondissement.

En vidéo

Environnement - Vincent Peillon contre l'interdiction du diesel

Plus d'articles

Lire et commenter