Primaire du PS : Cambadélis menace de sanctions les soutiens de Macron

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE

Toute L'info sur

La démission de Macron

JE PRÉFÈRE MON CANDIDAT - Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis prévient que, comme pour Arnaud Montebourg, tout membre du parti soutenant Emmanuel Macron ferait l'objet de sanction. Voire d'exclusion.

Au PS, gare aux têtes qui dépassent du rang : "Nul ne peut soutenir un candidat contre celui du PS sans s'exposer à une exclusion". Ce SMS, adressé à un cadre du PS par son Premier secrétaire, est on ne peut plus clair. Selon Jean-Christophe Cambadélis, tout membre du parti soutenant Emmanuel Macron ferait l'objet de sanction, qui pourra aller jusqu'à l'exclusion. 

Le cas du ministre démissionnaire se rapproche de celui à qui il avait succédé au ministère de l'Economie, a expliqué son entourage à l'AFP après que des textos très sévères de Jean-Christophe Cambadélis sont parus dans Le Figaro et le Lab. Le patron du PS a ainsi "rappelé ce qu'il avait dit pour Arnaud Montebourg : les statuts [du parti] disent: 'On ne peut pas soutenir un autre candidat que celui choisi par le PS au risque d'être exclu". 

Evoquer l'attitude "déloyale" de Macron dans la presse

Il ne s'agit pas de sanctionner les soutiens à Emmanuel Macron, ajoute l'entourage de jean-Christophe Cambadélis auprès de l'AFP, mais d'indiquer que le "candidat du PS sera celui qui sortira de la primaire", organisée par Solférino fin janvier. Aussi, "tous les socialistes" devront respecter le choix issu de cette primaire, "qu'ils soient pro-Macron ou pro-Montebourg", prévient-on. La mairie de Lyon, où l'on aime particulièrement l'ex ministre de l'Economie, se prépare-t-elle à voir son patron déchirer sa carte ?

Aussi, dans "la presse", Cambadélis demande aux cadres socialistes d'évoquer l'attitude "déloyale, malhonnête et sans perspective" de l'ex ministre de l'Economie. "Car cette démarche bonapartiste, une de plus contre tous les corps intermédiaires, n'a pas d'espace politique. C'est la vieille politique des élites qui veulent dissoudre le peuple qui ne comprend pas les enjeux", vitupère-t-il, avant de conclure : "Macron veut empêcher le président de se présenter. Le président doit être candidat et il sera candidat quoiqu'il en coûte".

En vidéo

Démission de Macron : "Il s'agit d'empêcher Hollande de se représenter", selon Cambadélis

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter