Grand Jury : Montebourg se rêve en rassembleur de l'élection, "de Jean-Luc Mélenchon au Parti socialiste"

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
VENEZ À MOI - Candidat à la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg rêve de "rassembler toutes les gauches de Jean-Luc Mélenchon jusqu'au Parti socialiste". Concernant une alliance avec Emmanuel Macron, l'ancien ministre de l'Economie a déclaré avoir "du mal à (se) prononcer".

Pour "tourner la page du quinquennat raté", votez Arnaud Montebourg. C’est plus ou moins ce qu’a proposé l’ancien ministre de l’Economie ce dimanche dans le Grand Jury. En 2017, pour éviter un "21 avril puissance 10" et voir la gauche éliminée au premier tour, il propose "d’organiser le rassemblement des forces" de gauche. "Les millions de Français qui ont voté Hollande ne se sont pas envolés" a-t-il déclaré, "ils sont disponibles pour éviter d'avoir" à abriter les débats entre le FN et les Républicains.


"Nous pouvons rassembler les électeurs, les Français, les forces politiques qui se reconnaissent dans le progressisme", a assuré le défenseur du "made in France". Pour rassembler les électeurs de gauche, Arnaud Montebourg "propose de leur faire des propositions politiques de fond". Il assure aussi qu'il ne mettra pas en place une politique d'austérité ni ne s'orientera vers des politiques "extrêmement libérales" comme celles proposées par le gouvernement Hollande.

A propos de Macron : "Je n'arrive pas à savoir qui est ce monsieur X"

Interrogé sur une possible alliance avec Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg s'est montré réservé. "Emmanuel Macron, j’ai du mal à me prononcer car je n’arrive pas à savoir qui est ce monsieur X. Il dit qu’il n’est ni de gauche ni de droite et je n’ai pas de propositions encore qui sont sur la table. Quand on ne se définit pas, il est très difficile de convaincre les électeurs."

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Lire et commenter