VIDÉO - Guy Bedos, Sanseverino, Mazarine Pingeot... ces personnalités qui soutiennent les candidats de gauche

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
PEOPOLITIQUE - La primaire organisée par le Parti socialiste approche à grands pas. Peu d’artistes se sont engagés pour l’instant, eux qui, historiquement, soutiennent les candidats de gauche…

En novembre dernier, une cinquantaine d'artistes, de Catherine Deneuve à Benjamin Biolay en passant par Denis Podalydès ou Gérard Darmon, avaient signé une tribune dans laquelle ils danonçaient "l'incroyable procès en illégitimité", ce "dénigrement permanent", dont François Hollande était victime. Mais depuis l'annonce de son retrait de la présidentielle, c'est silence radio ou presque. A l'exception de certaines personnalités, qui affichent leur soutien pour plusieurs candidats de la gauche...

Guy Bedos derrière Arnaud Montebourg

L’humoriste Guy Bedos a toujours apprécié l'ancien ministre de l'Economie. Sauf que la semaine dernière, lorsque le candidat présente son organigramme, il annonce que Guy Bedos va être président de son comité de soutien. Lequel a clamé n'avoir pas été consulté et a, par conséquent, refusé, avant d'accepter, puis de refuser une nouvelle fois. Inivité de France 5, il a affirmé qu'il ferait le déplacement à l'une de ses réunions publiques, "si ce n'est pas trop loin" de chez lui... 

Benoît Hamon peut compter sur Edouard Martin

Son nom ne vous dis peut-être rien. Edouard Martin, syndicaliste symbole de la lutte contre la fermeture de l’usine Florange devenu député européen, a apporté son soutien à Benoît Hamon. Un soutien important car il incarne cette lutte ouvrière contre les fermetures d’usines, les délocalisations. Lui qui penchait plutôt Arnaud Montebourg  a finalement choisi son camp. 

Mazarine Pingeot et Vincent Peillon, les grands esprits se rencontrent

La fille de François Mitterrand lui a apporté son soutien la semaine dernière. Mazarine Pingeot est professeure de philosophie, tout comme Vincent Peillon. Les grands esprits philosophiques se sont rencontrés. 

Jean-Luc Bennahmias marque des points auprès de Sanseverino

Le candidat, transfuge du Modem, a nommé le chanteur de jazz manouche directeur de son comité de soutien. Lors de la dernière présidentielle, le chanteur soutenait un autre Jean-Luc, Mélenchon. Un grand écart dans les idées politiques, motivé par l'amitié que se vouent les deux hommes. Quant à l'ex-Premier ministre de François Hollande, Manuel Valls, pour l’instant aucune personne publique ne s’est rapprochée de lui... pas plus que la radicale Sylvia Pinel ou l'écologiste François de Rugy.


Les artistes font de moins en moins marquer de points aux politiques dans l’opnion en générale. La preuve aux Etats-Unis. Le tout Hollywood était derrière Hillary Clinton et cela a produit l’effet inverse.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Lire et commenter