VIDÉO - "Je veux incarner une force tranquille" : quand Valls se place dans les pas de Mitterrand

DirectLCI
HÉRITAGE - En déplacement dans l'Aude, Manuel Valls s'est posé lundi comme le rassembleur de la gauche pour la prochaine élection présidentielle. "J’avance et je veux incarner, d’une certaine manière, ça vous rappellera quelque chose, une force tranquille", a-t-il déclaré en faisant allusion à François Mitterrand.

Quoi de mieux que de citer les grandes figures politiques pour faire consensus ? En déplacement dans l'Aude ce lundi, Manuel Valls a  fait allusion, avec un plaisir non dissimulé, à l'ancien président de la République François Mitterrand. "J’avance et je veux incarner, d’une certaine manière, ça vous rappellera quelque chose, une force tranquille. Le pays a besoin d’une belle et (sic) force tranquille", a déclaré l'ancien Premier ministre devant les caméras qui l'accompagnaient.

"J'ai une responsabilité qui est de rassembler la gauche"

Interrogé sur la candidature de Vincent Peillon et le soutien affiché d'Anne Hidalgo à ce dernier, Manuel Valls a préféré se montrer comme le candidat du rassemblement. "Je veux défendre la laïcité, la fraternité, la liberté, la démocratie qui aujourd’hui sont questionnées. S’il y a un front à constituer, c’est contre l’extrême-droite, contre la droite, pour rassembler la gauche. Vous me verrez à chaque fois constructif et positif parce que j’ai une mission, une responsabilité. Je peux faire gagner la gauche. J’ai cette expérience et j’ai cette vision. Et donc parce que j’ai cette responsabilité et parce que demain, si les électeurs le souhaitent je peux me retrouver dans cette situation, j'ai une responsabilité qui est de rassembler la gauche."

En vidéo

Manuel Valls : "La gauche, c'est elle qui a inventé la nation et la République"

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter