VIDÉO - Partie de campagne, épisode 19 : Jean Luc Bennahmias se prend pour Bourvil

DirectLCI
FEUILLETON - Découverte du premier débat de la gauche, Jean-Luc Bennahmias cultive son style hors du commun et revendique le parallèle avec l'auteur de l'eau ferrugineuse. Découvrez Partie de Campagne, épisode 19.

Cette semaine, Arnaud Montebourg a décidé de s’installer dans la rue et d’haranguer les foules. C’est déjà avec les même stand-up qu’il faisait campagne en 2011 et qu’il s’est singularisé dans la primaire de l’époque. La main sur le cœur, Benoît Hamon mobilise lui avec son projet de revenu universel. Il fait le tour de France tout en luttant contre un rhume. Manuel Valls de son côté chante systématiquement la Marseillaise et insiste sur la sécurité dans des salles qui paraissent bien ternes en comparaison à Emmanuel Macron. En déplaçant les foules, l’ex-ministre de l’Économie arrive à éclipser la primaire de la gauche. Jean-Luc Mélenchon aussi remplit les salles. À tel point qu’il prévoit en février de tenir un meeting simultanément à Lyon et Paris, retransmis grâce à un hologramme.

Bennahmias comparé à Bourvil

Faute de remplir des zéniths, les candidats de gauche organisent des débats, beaucoup de débats. Vendredi, ils se retrouvaient face aux acteurs de la solidarité et samedi devant les jeunes socialistes. Là, Jean-Luc Bennahmias déroule son programme avec le sens de la dérision. Il a été comparé à Bourvil et il s’en amuse sur Twitter : "Je ne suis pas Bourvil mais j’ai un énorme respect pour l’homme de la grande Vadrouille au Cercle Rouge et bien sur l’eau ferrugineuse". 

Fillon ne cède pas

Cette semaine, François Fillon a tenu son premier meeting depuis sa victoire à la primaire de la droite en décembre dernier. À Nice, le candidat de droite a décidé de parler immigration. Pendant ce temps, l'élu de la région, Christian Estrosi, sarkozyste, en a profité pour interpeller celui qui incarne les valeurs du parti, tout comme Laurent Wauquiez. En vain. 

Le Pen s'affiche à la Trump Tower

Jeudi, la candidat frontiste était de passage dans la Trump Tower à New York, là où travaille Donald Trump jusqu’à son investiture. Discrète, pas vraiment. Elle a été vue en train de discuter avec un proche, mais n’est jamais arrivée jusqu’au bureau du futur président des États-Unis...

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter