"Do you speak english ?" : qui de Benoît Hamon et Manuel Valls parle le mieux anglais ? Regardez

DirectLCI
POLYGLOTE - Lors du grand débat de la primaire de gauche, un internaute a demandé à Benoît Hamon et Manuel Valls s'ils parlaient anglais. Et si le premier s'en sort avec le minimum syndical, l'ancien Premier ministre s'essaie en direct à la langue de Shakespeare, avec plus ou moins de bonheur. Regardez.

La primaire est-elle un entretien d'embauche comme les autres ? Où les candidats sont testés sur leur anglais ? C'est ce qui s'est passé mercredi soir lors du dernier débat de la primaire à gauche entre les deux qualifiés pour le second tour, Benoît Hamon et Manuel Valls. Ils ont été invités par un internaute, Gérard du Nord-Pas-de-Calais, à nous prouver qu'ils maîtrisaient la langue de nos voisins britanniques. 


Pour Benoît Hamon, aucun problème : "Yes !" réplique-t-il avec aplomb. Mais sans s'aventurer plus loin.  L'ancien Premier ministre, quant à lui, semble un poil plus mal à l'aise mais parvient à répondre en anglais mais avec un accent hésitant : "My english is very bad but I speak  spanish ", soit "Mon anglais est vraiment mauvais mais je parle très bien l'espagnol !". Rien d'étonnant à cela puisque Manuel Valls est né à Barcelone. 

Nos hommes politiques ont bien souvent - il faut l'admettre - un problème à maîtriser l'anglais. Du mythique  "Win the 'yes' needs the 'no' to win against the 'no'" de Jean-Pierre Raffarin en 2005 en passant par le non moins savoureux "Be you, be proud of you because you can be do what we want to do" de François Hollande,  les preuves sont nombreuses que pour arriver au plus haut sommet de l'Etat, l'anglais est facultatif. 

Plus d'articles

Lire et commenter