VIDÉO - Deux discours, deux styles, deux programmes : le match Valls VS Peillon

VIDÉO - Deux discours, deux styles, deux programmes : le match Valls VS Peillon

PRIMAIRE DE LA GAUCHE - À seulement une heure d'intervalle, Vincent Peillon et Manuel Valls ont déroulé ce mardi leur programme. Si les deux candidats à l'investiture socialiste pour la présidentielle 2017 affichent des styles très opposés, qu'en est-il de leur idées ?

Les deux hommes ont convoqué la presse ce mardi matin pour présenter leur programme. Vincent Peillon a ouvert le bal, dès 10h. Fidèle à son statut d’enseignant, il a déroulé ses propositions sur un ton professoral, point par point, durant une heure et demi. L’ancien Premier ministre a quant à lui préféré de son côté un discours plus concis, appelant à retrouver les détails de son programme sur son site de campagne. Tous deux ont joué la carte des réseaux sociaux en diffusant leur discours en live sur leur page Facebook.

Si les deux hommes, issus du même parti politique, ont une philosophie politique commune, leurs mesures phares les différencient.

Toute l'info sur

La candidature de Manuel Valls

Ce qui les rassemble

- Porter le budget de la Défense à 2% du PIB.

- Créer 5.000 postes de policiers et de gendarmes durant le quinquennat.

- Faire une pause dans l'élargissement de l'Union européenne.

- Poursuivre la baisse des prélèvements obligatoires pour les classes moyennes et modestes.

-  Augmenter le budget dédié à la Justice et à la réhabilitation des prisons.

Ce qui les différencie

Les mesures phares de Manuel Valls

- Défiscaliser les heures supplémentaires.

- Créer un "revenu décent",  ouvert aux 18-25 ans, en fusionnant les minima sociaux existants.

- Augmenter la prime d’activité.

- Mettre en place un service civique obligatoire de 6 mois.

- Organiser une conférence de refondation de l'Europe.

Les mesures phares de Vincent Peillon

- Créer un "bouclier fiscal" qui plafonnerait la taxe d'habitation pour les revenus les plus modestes.

- Revoir une partie de la loi Travail, en revenant notamment sur la hiérarchie des normes.

- Conditionner le CICE à la conclusion d’accords de branche ou d’entreprise portant sur la formation, la recherche-développement et la qualité de l’emploi.

- Créer un nouveau service public de maisons de retraite pour les personnes dans le besoin (séjour gratuit ou contribution réduite)

- Mettre en place un New Deal européen, c'est-à-dire la mise en place d’un budget de la zone euro pour soutenir la croissance et l’emploi.

- Lancer un plan d'investissement" européen de 1.000 milliards d'euros pour la transition énergétique, le numérique, les télécommunications, la recherche, l'innovation, la formation, la jeunesse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.