VIDÉO - Primaire de la gauche : Manuel Valls cherche ses soutiens et ne cache plus son agacement

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
DirectLCI
ÇA COINCE - Si les bulletins sont prêts pour le premier tour de la primaire de la gauche, côté candidat, on cherche encore ses soutiens. C'est le cas de Manuel Valls qui se heurtent à ses anciens collègues du gouvernement et ses concurrents.

À l'heure des répétitions générales pour le premier tour de la primaire de la gauche, hors de question pour le Premier secrétaire du parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, d'afficher une préférence pour un candidat. Si les bulletins sont prêts, côté candidat, on cherche encore ses soutiens. 


Manuel Valls aurait apprécié un coup de pouce de Bernard Cazeneuve. Le déplacement du Premier ministre dans son fief, à Evry aurait pu être une occasion idéale. Mais si l'actuel Premier ministre le flatte dans son discours, il ne soutiendra pas son prédécesseur officiellement.  De quoi faire dire au favori des sondages, "c'est important d'être ensemble", martèle-t-il.


Interrogée sur son vote, Ségolène Royale, quant à elle, laisse planer le suspense. La campagne est rude pour l'ex-Premier ministre. En témoigne le dernier sondage Kantar Sofres One Point pour LCI, Le Figaro et RTL qui le donne battu au second tour face à Arnaud Montebourg (53 %). Il est au coude-à-coude avec Benoît Hamon (50%)... Ses concurrents lui donnent du fil à retordre...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter