Banane, canard, trous... Ces étranges phobies dont on ne soupçonne pas l'existence

Psycho
DirectLCI
BOUH ! - On le sait, les phobies peuvent donner lieu à des comportements aberrants. Mais comment expliquer qu'un fruit puisse devenir une source de peur irrationnelle ?

Les personnes victimes de phobies diverses, comme l'agoraphobie (la si partagée "peur de la foule"), sont estimées à 5 % de la population. Ce qui n'est pas rien. Mais parmi ces phobies en tous genres, de "moins avouables" existent, si absurdes et incompréhensibles pour le commun des mortels qu'elles peuvent prêter à sourire, alors qu'en réalité elles tendent à ostraciser celles et ceux qui en souffrent. Prenez par exemple l'héliophobie, cette phobie du soleil d'autant plus difficilement discernable qu'elle concerne différemment les individus qu'elle touche.


Ce qui est sûr, c'est que n'importe quel quidam peut être atteint d'une phobie délirante. Y compris nos amis les stars, à l'instar de Louane Emera, bananophobe (peur panique des bananes), Johnny Depp coulrophobe (peur des clowns) ou encore de Madonna, brontophobe (peur des orages). 


Voici cinq phobies parmi les plus étranges :

Trypophobie

Vous avez peur des bulles dans une tasse de café ou encore des trous d'une éponge ? Vous êtes "trypophobe", autrement dit vous avez peur des petits trous

Stasophobie

La "stasophobie" correspond à la crainte morbide de se tenir debout, en position verticale. Le sujet refuse obstinément de se mettre debout, par peur que cela ne provoque une catastrophe.

Tétraphobie

La "tétraphobie" se révèle être la peur du chiffre 4. Personne ne la trouvera ridicule en pensant à tous les superstitieux effrayés par le nombre 13.

Anatidaephobie

Un nom bien barbare pour désigner une phobie pour le moins peu conventionnelle : celle du canard qui pourrait être en train de vous regarder, d'une façon ou d'une autre. Par ici, le divan...

Phobophobie

Plus phobique, impossible : la "phobophobie", soit la peur d'avoir peur. Plus que la peur, ce sont les réactions de peur que le phobophobe redoute par-dessus tout.

Tous phobiques ?

Ok, mais comment naissent ces phobies ? Ces troubles anxieux peuvent survenir après une expérience (une morsure de chien risque de causer la peur des chiens) comme être déclenchés par des mécanismes évolutifs innés. Le psychiatre Antoine Pelissolo explique qu"il n'y a pas de cause évidente à cette gêne subjective qui empêche la personne en souffrance de vivre normalement, mais des histoires avec un événement dans 15% des cas. Il y a aussi des familles phobiques où c'est dans l'enfance ou l'adolescence que la phobie commence à se manifester. Et elle peut durer toute la vie". 


Et les phobies ne se traitent pas avec des médicaments : "Une thérapie comportementale assez simple peut suffire à vaincre cette frayeur, une maladie se soigne dans plus de 50 % des cas, surtout quand le patient est jeune", assure Antoine Pelissolo. Qui délivre un conseil aux phobiques : "faire du théâtre" permet d'améliorer l'image de soi et la confiance en soi. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter