Consultation psy #16 - L'animal de compagnie, le meilleur ami de l'homme confiné ?

Consultation psy #16 - L'animal de compagnie, le meilleur ami de l'homme confiné ?
Psycho

COMPAGNON - Il n'est pas seulement utile d'avoir un animal de compagnie pour être autorisé à sortir le promener en ces temps de confinement. Un chien, ou un chat, apportent de véritables bienfaits à la santé mentale et physique de son ou de ses maîtres. L'expertise de Hélène Romano, psychothérapeute.

L’animal de compagnie est connu depuis les travaux du psychiatre américain Boris M. Levinson 1950 puis de nombreuses études de qui a permis de constater combien elle permettait d’améliorer la santé. La santé psychologique, en permettant de  contenir le stress, d'améliorer les troubles du sommeil, la santé physique en limitant les risques d’hypertension, en aidant à la conformité au traitement et en amenant des personnes à bouger et santé sociale en facilitant les interactions avec les autres. 

Projection de ses propres sentiments sur l'animal

Cette étude a conduit à une véritable approche thérapeutique, la zoothérapie, très utilisée auprès des personnes âgées, des malades, des patients atteints de troubles psychiatriques, car l’animal a une vertu apaisante. Elle permet aussi aux personnes isolées et aux enfants de se sentir moins seuls, de se sentir utiles, valorisés, de donner du sens à sa journée. 

S’occuper d’un animal permet de limiter le stress et avoir un animal de compagnie permet de se sentir moins seul et d’avoir un support pour communiquer ses émotions : on peut tout lui dire avec la certitude que rien ne sera répété par ce compagnon. La présence de l’animal peut servir aussi d’instrument de projection des ressentis. Par exemple, dans le cadre du confinement, une personne peut avoir l’impression que son animal est triste ou inquiet, alors qu’il projette en réalité son propre sentiment personnel sur celui-ci. Pour des parents dont un enfant parlerait peu, ils peuvent lui demander comment il trouve son chat, son chien et bien souvent cela permettra à l’enfant d’exprimer ce qu’il ressent, mais ce qu’il n’arrivait pas à dire par criante d’inquiéter ses parents ou par peur de ne pas être compris.

En vidéo

Les avantages d'avoir un animal de compagnie pendant le confinement

Lire aussi

Toute l'info sur

Nos conseils face au confinement

Consultation psy #28 - Ne pas se toucher, ce n’est pas humain !Consultation psy 27 - Travail, logement, conjoint... Vous avez envie de tout changer ? C'est normalConsultation psy#26 : que faire face à "la peur du déconfinement" ?

Dans ce contexte de confinement, les animaux de compagnie apparaissent donc comme des médiateurs précieux face au stress, au sentiment d’isolement et d’impuissance. Mais attention, nous ne devons pas oublier qu’avoir un animal de compagnie engage une réelle responsabilité et qu’il ne s’agira pas une fois le confinement levé de s’en débarrasser. Reste dans ce cas-là l’option de la peluche, mais humainement cela n’a rien à voir !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent