Consultation psy #3 : Tous stressés par le confinement ? C'est normal, voici pourquoi

Description du sujet digitial
Psycho

IL Y A DES RAISONS - Peut-être l'avez-vous senti chez vos proches, vous-mêmes, le stress et la fébrilité nous gagnent. La promiscuité, l'impossibilité de sortir en sont des motifs mais pas que. Les explications et les conseils de notre psychothérapeute Hélène Romano.

Le stress c’est quoi ? Le stress est une réaction physiologique adaptée face à une situation inhabituelle. Il est donc a priori positif, car il permet à l’individu de mobiliser toute son énergie pour réagir à un contexte qui pourrait le mettre en danger. Il apparaît et disparaît dès que le facteur à l’origine du stress disparaît. Quand la situation stressante s’inscrit dans la durée ou quand un événement déborde totalement les capacités de gestion du stress habituel, nous ne sommes plus du tout dans le même état d’esprit, car nous sommes comme débordés par nos ressentis. C’est ce qui conduit à la panique et à cette peur irraisonnable qu’est l’effroi.

Lire aussi

Pourquoi le Coronavirus peut-il être source de stress ? Le Coronavirus est un "ennemi" invisible, impossible de le voir ni de savoir avec certitude qui est porteur (sauf s’il a été détecté). Cela majore le stress, car l’être humain a besoin de savoir et de comprendre. Là face à l’invisible c’est beaucoup plus difficile. Les informations certaines fois contradictoires, les consignes qui peuvent apparaître incohérentes ne facilitent pas la sérénité face à cette pandémie.

Ne surtout pas nier

Comment gérer son stress au mieux ? Dans un tel contexte, affirmer qu’il n’y a pas de stress à avoir est un non-sens, car la situation est inéluctablement stressante. L’objectif est de gérer son stress et de ne pas le transformer en panique : s’informer sur les sites officiels, se préserver des fausses informations données par des blogueurs autoproclamés spécialistes, se souvenir des ressources que l’on utilise habituellement en situation stressante, prendre soin de soi, se faire plaisir, se donner des moments de calme pour bien respirer, positiver et se projeter dans le temps en ayant bien conscience que ce confinement est provisoire, s’organiser en répartissant les tâches. Et se dire que bien des personnes vivent des situations de confinement dans des conditions bien plus difficiles (réfugiés en camps de guerre, séquestration, prise d’otage).

Toute l'info sur

Nos conseils face au confinement

Consultation psy #28 - Ne pas se toucher, ce n’est pas humain !Consultation psy 27 - Travail, logement, conjoint... Vous avez envie de tout changer ? C'est normalConsultation psy#26 : que faire face à "la peur du déconfinement" ?

Si le stress devient ingérable et conduit à des réactions d’angoisse, il est important de contacter son médecin via les consultations médicales en lignes mises à disposition et ne pas rester seul (appel à des proches par exemple). Le stress n’est pas un virus, mais en confinement il pourrait devenir viral et concerner de plus en plus de monde. Ne pas en avoir honte et oser en parler est une première étape qui évitera qu’il ne s’aggrave !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

EN DIRECT - Covid-19 : le couvre-feu désormais élargi à 54 départements

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent