Bleue, jaune, rouge ou verte ? On a demandé à un expert en communication d'analyser la personnalité d'Emmanuel Macron

Psycho

COLORSCOPE - Le Suédois Thomas Erikson, expert en communication, vient de sortir "Tous des idiots ?", dans lequel il classifie votre personnalité selon quatre couleurs. Mais laquelle définit le mieux le président de la République ? LCI lui a posé la question.

L'expert en communication et formateur en entreprise Thomas Erikson distingue dans son livre "Tous idiots ?" quatre grands types de comportements, liés à quatre grandes couleurs dominantes. L'objectif ? Arriver à mieux se cerner soi-même et les autres pour apprendre à mieux communiquer ensemble.  

En résumé, les rouges aiment la compétition et atteindre des résultats rapidement. Ce sont des personnes très ambitieuses. Les jaunes sont créatifs, extravertis et toujours heureux. Les verts sont calmes, à la recherche de stabilité et de sécurité. Ils prennent soin des autres. Enfin les bleus sont très analytiques, pragmatiques et accordent beaucoup d'attention aux détails. Alors à votre avis, quelle couleur correspond le mieux au président de la République ? 

Trois couleurs pour Macron

La personnalité d'Emmanuel Macron est associée à trois couleurs : "Le rouge en premier lieu, le jaune ensuite et quelques touches de bleu", explique à LCI Thomas Erikson. Rouge, car c'est quelqu'un qui sait ce qu'il veut et ce qu'il dit. Il est dans la maîtrise, le contrôle. "Il a beaucoup de volonté. En observant ses interviews, on constate qu'il est très ouvert et positif.  En revanche, il sourit peu, tout simplement parce qu'il possède davantage de rouge que de jaune dans son caractère", analyse le spécialiste. 

Par ailleurs, le chef de l'État a aussi des traits caractéristiques des bleus. Cela s'exprime dans le contrôle de son langage corporel. "Par moments, on sent qu'il voudrait être plus ferme mais qu'il arrive à atténuer ce côté-là en étant positif. Il accorde également beaucoup d'attention aux détails. Il a de nombreuses connaissances en philosophie, littérature, art..". Pour illustrer son propos, Thomas Eriskon nous donne l'exemple du discours tenu le 7 septembre 2017, à Athènes, en Grèce. À l'occasion de cette visite, le locataire de l'Elysée s'était exprimé dans un grec parfait pendant deux minutes. "Une prouesse qui requiert beaucoup de préparation en amont, ce qui est représentatif des personnalités bleues". 

Lire aussi

Cependant, comme nous le rappelle Thomas Erikson, "il n'y a pas de bonne ou de mauvaise couleur". Nous avons en effet tous nos forces et nos faiblesses. Il y a de grandes différences chez chaque individu mais si on arrive à les identifier et à les comprendre, on arrive beaucoup mieux à communiquer les uns avec les autres. 

> "Tous des idiots ?, mieux cerner ses proches et ses collègues", par Thomas Erikson, aux éditions First, 16,95 euros.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter