"Coup de cœur de Noël" du 13H de TF1 : les illuminations de Laval

"Coup de cœur de Noël" du 13H de TF1 : les illuminations de Laval

OPÉRATION SPÉCIALE - Jusqu'au 15 décembre, les correspondants de TF1 vous présentent leur "Coup de cœur de Noël" pour une tradition de leur région. Ce jeudi, Nicolas Hesse nous emmène à Laval (Mayenne) pour nous en mettre plein les yeux.

À Laval, les lumières de Noël brillent de mille feux. Malgré le contexte sanitaire, la mairie a décidé de maintenir les illuminations. Elle voulait apporter du bonheur en cette période de crise et faire un clin d'œil à ceux qui se mobilisent contre le Covid.

Toute l'info sur

Le 13h

Dans une ambiance de Noël, les illuminations scintillent, éclairent les regards et réchauffent les cœurs à la tombée de la nuit. Elles s'emparent des façades de bâtiments décorés ou encore du pont Aristide-Briand. "C'est trop jolie, c'est trop beau. Ça met de l'espoir et de la bonne humeur", s'enthousiasme une habitante. Même si les illuminations ont été maintenues, les festivités, elles, restent interdites.

Depuis un quart de siècle, la ville redouble d'efforts pour Noël. Cette année, vingt kilomètres de guirlandes ont été installées et une dizaine de techniciens ont dû être mobilisés. Une mission digne du père Noël, menée depuis vingt ans par Joël Legendre et son équipe. Ce lancement était très attendu par les habitants. Une famille lavalloise, elle, ne rate jamais ce rendez-vous. "C'est vraiment le départ de Noël et on sent que les gens sont dans la magie de Noël", dit Laurie Buffard.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel, prévient Boris Johnson

Lire et commenter