Désert médical : Romilly-sur-Seine finance les études de ses futurs médecins

Désert médical : Romilly-sur-Seine finance les études de ses futurs médecins

SOLUTION - La ville de Romilly-sur-Seine a décidé de prendre en charge une partie des dépenses liées aux études de futurs soignants. En échange, ils s'engagent à s'installer sur place une fois diplômés.

Le docteur Patricia Romet ne manque pas de travail et, à moins de trois ans de la retraite, elle n'a toujours pas trouvé de successeur. Actuellement, elle s'occupe de 2400 patients. Des personnes qu'elle connaît bien et depuis longtemps. "On fait de la vraie médecine générale, on voit des enfants", explique-t-elle aux équipes de TF1, ajoutant qu'elle reçoit désormais dans son cabinet les enfants de patients qu'elle a connus enfants. "J'aimerais bien ne pas les laisser sans solution. Mais je ne vais pas non plus travailler jusqu'à 75 ans", annonce-t-elle. 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

En huit ans, Romilly-sur-Seine (Aube) a perdu la moitié de ses médecins. La ville a donc créé des bourses pour attirer les étudiants, futur personnel de santé. Ici, ils sont de plus en plus rares. Contre une aide de 30.000 euros, la commune exigera que les jeunes médecins, dentistes ou kinésithérapeutes s'installent ici pendant au moins cinq ans. 

Logement gratuit

La commune veut tout faire pour éviter de devenir un désert médical. "Je n'exclus pas de les loger gratuitement pendant toute la durée du temps où ils exerceront sur notre territoire. Et pourquoi pas, c'est une idée, au bout de 25 ans leur offrir la maison dans laquelle ils habitent", précise Eric Vuillemin, maire (DVD) de Romilly. 

Lire aussi

Dans cette ville de 15.000 habitants, il y a deux ans d'attente pour consulter un orthophoniste, un problème qui sera réglé prochainement. Anaëlle Hebert, étudiante en orthophonie est en formation à Paris. Elle a signé un contrat avec Romilly et touchera 500 euros par mois pendant trois ans. Pour que les médecins ne se sentent pas isolés, la ville a aussi créé une maison de santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Variants : le Dr Anthony Fauci "quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.