Ma Région, Mon Action : Annabelle et Erwan, engagés pour une forêt gérée durablement

Ma Région, Mon Action : Annabelle et Erwan, engagés pour une forêt gérée durablement
Ma Région, Mon Action

Ma Région, Mon Action, le rendez-vous des initiatives locales, nous présente cette semaine Annabelle et Erwan qui se battent pour penser la forêt autrement.

Annabelle et Erwan sont respectivement responsable Innovation et président de Ecotree, une start-up bretonne, qui propose notamment de devenir propriétaire d'arbres sur des massifs forestiers gérés durablement et ainsi profiter des bénéfices écologiques et économiques.

Planter un arbre est essentiel, notamment pour les enjeux climatiques et de biodiversité. En effet, un arbre qui pousse absorbe du carbone, mais participe également à la valorisation des écosystèmes forestiers dans leur ensemble. 

"L’idée de permettre à chacun de devenir propriétaire d’arbres est née de la volonté de pouvoir sensibiliser et permettre à chacun d’agir concrètement pour des projets locaux avec un impact direct sur le climat et la biodiversité" explique Annabelle.

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

C’est ainsi que Ma Région, Mon Action les a suivis dans la forêt de Pleyben dans le Finistère pour planter une centaine d’arbres venus compléter une précédente plantation effectuée il y a quelques années. 

L’action d’Ecotree ne se limite pas à la Bretagne, mais se diffuse sur toute l’Europe. Pour la découvrir et agir cliquez sur ce lien

Lire aussi

Toutes les semaines, Ma Région, Mon Action met en lumière les initiatives locales qui animent les régions et leurs habitants au quotidien. Jean-Pierre Pernaut présente une personnalité qui s’engage pour sa communauté, qui valorise le savoir-faire de son territoire. Ma Région, Mon Action, un programme diffusé tous les dimanches avant le JT de 20h sur TF1. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : 30.954 patients hospitalisés dont 5.959 en soins critiques

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été