La figue, un délice sucré des Pyrénées-Orientales

La figue, un délice sucré des Pyrénées-Orientales

JT 13H - Dans les Pyrénées-Orientales, une récolte savoureuse vient de débuter : celle des figues. Des fruits à la fois juteux, moelleux et sucrés qui, à peine vendus au marché, sont dévorés par les clients.

La récolte des figues débute dès l'aurore dans les Pyrénées-Orientales. À Salses-le-Château, on en trouve une dizaine de variétés, ayant chacune son rythme de maturité. Elles sont vendues à 6,50 euros le kilo sur les étals de marché, soit l'équivalent d'un sac contenant une quarantaine d'unités. À la fois juteuses, moelleuses et sucrées, elles attirent de nombreux consommateurs. Au grand bonheur de ces derniers, la récolte devrait se poursuivre jusqu'à fin octobre 2019.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 21/08/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 21 août 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit dans les services hospitaliers

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.