SOS Villages : réouverture du nouveau café-épicerie-médiathèque d'Eppe-Sauvage

SOS Villages : réouverture du nouveau café-épicerie-médiathèque d'Eppe-Sauvage

RURAL - Dans un village de l'Avesnois, un couple de quadragénaires a repris un commerce qui regroupe à la fois un café, une épicerie et une médiathèque.

Spécialisés respectivement dans les arts plastiques et dans la communication, Pierre Ginis et Aurélie Sarrazyn, s'affairent autour de leur nouveau café à Eppe-Sauvage. Il n'aura fallu que deux mois pour que le village adopte ce lieu de rencontre et de rire. À 40 ans, ils décident de quitter Lille pour se lancer un nouveau défi. Mais avant de reprendre ce commerce, les nouveaux gérants ont dû suivre une formation. Motivé, le couple a été aidé par les collectivités locales. Leur commerce dispose de plusieurs services dont un café, une épicerie de produits locaux et une médiathèque où se croisent toutes les générations.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Pour consulter toutes les annonces SOS VILLAGES déjà en ligne et notamment celles près de chez vous, une seule adresse : https://sosvillages.fr/

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 26/10/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 26 octobre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Confinement de Paris : Castex qualifie de "fadaises" les propositions parisiennes

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Lire et commenter