À la découverte de Valdeblore, un village atypique des Alpes du Sud

À la découverte de Valdeblore, un village atypique des Alpes du Sud

REPORTAGE - Valdeblore est l'un de ces endroits du pays où les habitants aiment prendre soin de leur patrimoine. Ces derniers apprécient la chance qu'ils ont d'habiter au milieu de la nature.

Bâti sur des pentes herbeuses, au creux des sommets enneigés du Mercantour, voici Valdeblore qui signifie "le val s'ouvrant à l'ouest, vers le soleil". Une journée printanière en plein mois de février, rien de bien surprenant dans les Alpes du Sud. Mais la neige peut revenir à tout moment et les habitants le savent. Vivre à la montagne, c'est écouter les saisons et être prévoyant.

Toute l'info sur

Le 13h

Tous les jours, Bruno Terreno, le boulanger du village prépare de la tourte sucrée aux blettes, une spécialité régionale mais surtout une recette qu'il perpétue avec fierté. A 82 ans, Thomas Maurino, lui, renoue avec sa culture ancestrale en replantant des châtaigniers. Autrefois, ces arbres centenaires étaient une source de nourriture et de revenus pour les habitants. 

Élodie Loeser, quant à elle, est revenue à sa manière à la terre à travers la poterie. Il y a cinq ans, elle quitte la ville et son métier d'esthéticienne pour s'installer à Valdeblore. Autant de femmes et d'hommes profondément attachés à ces montagnes, soucieux de préserver le patrimoine de leur village.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter