À la rencontre d'une grande famille d'agriculteurs en Savoie

À la rencontre d'une grande famille d'agriculteurs en Savoie

Comment donner envie aux enfants de reprendre la ferme ? Certains y arrivent, comme une famille d'agriculteurs à Peisey-Nancroix ( Savoie).

Quand Pierre Poccard-Chapuis a commencé à participer à la vie de la ferme, la fourche faisait bien deux fois sa taille. Aujourd'hui, 40 ans plus tard, ce sont ses enfants qui rejoignent l'exploitation. Clément et sa sœur Anaïs ont terminé leurs études il y a peu.

Toute l'info sur

Le 13h

Dans la vallée de la Tarentaise, les fermes produisent du Beaufort, la plupart du temps en famille. Au petit matin, quand la traite est terminée, les jeunes cassent leur croûte avec leur père, leur tante, leur cousine et leur grand-mère Marthe qui a toujours un œil sur la ferme.

Certes, il n'y a pas d'obligations. Mais naturellement, tous finissent par venir travailler ici. Ils connaissent si bien chaque poste : de la traite jusqu'à la fabrication de fromage. Ils sont interchangeables. "C'est important d'être polyvalent", affirme Pierre. Dans les laboratoires, les machines font leur apparition. Mais dans la cave d'affinage, une chose ne change pas depuis des générations : le goût de leur fromage.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter