À la rencontre de l'un des derniers fabricants français de tongs

À la rencontre de l'un des derniers fabricants français de tongs

REPORTAGE - L'histoire des tongs remonte à 5 000 ans. Dans l'Hexagone, l'un des derniers fabricants se trouve en Isère.

La gougoune au Canada, la slache en Belgique ou encore la tic-tic au Sénégal, le nom change selon le pays, mais le bruit est toujours le même. La tong, il y a ceux qui sont pour et ceux qui la détestent. Pourtant chaque année, il s'en vend cinq millions de paires dans l'Hexagone. Caoutchouc, cuir ou tissu, il y en a pour tous les goûts et les budgets, de cinq à 80 euros pour les modèles les plus sophistiqués.

Toute l'info sur

Le 13H

Mais connaissez-vous l'origine de la tong ? C'était autrefois le soulier de luxe des pharaons de l'Égypte ancienne. Et 5 000 ans plus tard, son modèle n'a presque pas changé, mais il s'est popularisé dans le monde entier. Dans l'Hexagone, Eric Maydew et Lucie Plossu font partie des derniers fabricants du pays. Dans leur atelier en Isère, tout est fait main, et bien sûr, les pieds à l'air. Ici, la spécialité, c'est la tong en cuir. Cette matière serait plus confortable et de meilleure qualité. Un travail artisanal, mais une cadence de production tout de même soutenue.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.