Artisans du froid : dans l’un des derniers ateliers de charentaises à Quimper

Artisans du froid : dans l’un des derniers ateliers de charentaises à Quimper

REPORTAGE - Pour se réchauffer, on continue de mettre à l'honneur nos artisans d'exception. Ce jeudi, direction Quimper à la rencontre des fabricants de charentaises.

Les charentaises se fabriquent aussi depuis le début du siècle dernier à Quimper (Finistère), dans l'une des plus vieilles entreprises de la commune. Une pantoufle 100% en laine naît dans le bruit et la fureur d'énormes presses automatiques. À la manœuvre, il y a le petit-fils du fondateur de la société et ses énormes emporte-pièces. "Je suis la quatrième génération d'une famille de pantouflards", se réjouit Vincent Rivalin. Dans l'atelier, les outils datent des années 50 et 60.

Toute l'info sur

Le 13h

Les découpes demandent concentration et rapidité d'exécution. Ensuite, une dizaine de petites mains prennent le relais avec minutie et précision. C'est un travail exigeant pour des couturières passionnées. La dernière étape se fait à l'aide d'un outil au surnom bien particulier : la chèvre. Elle sert à retourner la charentaise.

L'entreprise va bientôt fêter ses 100 ans. "On a les mêmes savoirs, les mêmes techniques et la même façon de travailler que nos amis Charentais", explique Vincent. C'est une histoire familiale qui n'est pas près de s'éteindre. En 2020, les charentaises sont devenues l'un des accessoires les plus à la mode.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid : 25.111 personnes hospitalisées, 326 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter