Bretagne : bientôt la fin de la confusion entre Le Faouët (22) et Le Faouët (56) ?

Bretagne : bientôt la fin de la confusion entre Le Faouët (22) et Le Faouët (56) ?
Régions

N'HABITE PAS À L'ADRESSE INDIQUÉE - Dans le Morbihan et les Côtes-d'Armor, deux communes portent le même nom : Le Faouët. L'homonymie étant source de confusion, le maire du plus petit des deux villages propose de modifier son nom, mais tous ses administrés ne l'entendent pas de cette oreille.

Le Faouët et sa jumelle sont deux communes bretonnes se trouvant à une distance de 100 km. L'une est située dans les Côtes-d'Armor et compte 400 habitants. L'autre, plus au sud, dans le Morbihan, en abrite sept fois plus. Cette homonymie peut sembler amusante, mais elle est régulièrement source de confusion. 

Alors le maire du plus petit village a proposé de modifier son nom, en soumettant quatre propositions à la population. Mais cette solution ne plaît pas à tout le monde : un collectif de citoyens s'y oppose. 

Des problèmes pour les livraisons chez un artisan

Pour comprendre le problème que soulève cette homonymie, il faut s'adresser aux habitants. Sarah raconte que son oncle s'est un jour retrouvé au Faouët 22, au lieu du Faouët 56 : "On l'a attendu une heure, le temps qu'il descende". Françoise, elle, explique qu'elle conseille toujours à ses visiteurs de "bien régler le GPS sur Le Faouët 56". Si les mésaventures rapportées n'étaient qu'anecdotiques, elles prêteraient à sourire, mais pour Jean-Christophe Jarrige, artisan créateur de clubs de golf au Faouêt costarmoricain, le problème est plus grave : ses fournisseurs internationaux, ou les livreurs eux-mêmes, se trompent réguièrement. "Les frais d'expédition sont très chers. A cela, vous rajoutez des droits de douane. Lorsque ça repart, vous payez en double. Il m'est arrivé de payer des opérations 200 euros", calcule-t-il.

Pour tenter de résoudre le problème, le maire de Le Faouët dans les Côtes d'Armor a proposé à ses administrés le changement de nom de la commune. Il a mis sur la table quatre noms : "Le Faouët-en-Trégor", "Le Faouët d'Armor", "Ar Faoued" et "Le Faouët-sur-Leff". Sa préférence va à "Le Faouët d'Armor". Pour lui, "cela donnerait des lettres de noblesse au village. Mais tout le monde n'est pas de cet avis. 

Lire aussi

Michel fait partie d'un collectif de citoyens opposé à un quelconque changement de nom pour la ville. "Nous avons toujours habité là, on a vécu ici. Il ne faut pas enlever ce nom", dit-il. Ce collectif a lancé une pétition sur Internet et ce samedi 3 octobre, 195 habitants se sont dit "opposés" à ce changement de nom. Selon l'Echo de l'Armor, les arguments principaux de ces opposants reposent sur l'attachement au nom de la commune, à son histoire. Ils mettent en avant "un nom qui nous unit et nous réunit , l’impact sur l’identité individuelle (administrative et familiale) et le coût pour la collectivité" que pourrait représenter une modification du patronyme. 

Toute l'info sur

Le 13h

Nul doute que Paris au Texas, Valence en Espagne ou encore Brest en Biélorussie ne rencontrent pas de tels problèmes. Mais rien qu'en Bretagne, six autres communes ont une cité homonyme en France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un reconfinement "à la Française" envisagé outre-Manche

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : une troisième personne en garde à vue

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent