"Quand on gagne, il faut klaxonner" : ils jouent au loto… depuis leur voiture

"Quand on gagne, il faut klaxonner" : ils jouent au loto… depuis leur voiture

JEUX – Une association a organisé un loto-drive pour continuer à jouer malgré la crise sanitaire, en Bretagne. Une organisation complexe mais qui remporte un grand succès.

Après les courses au drive, le loto-drive. Les fervents adeptes du jeu ont décidé de continuer à s’adonner à leur passion malgré la crise sanitaire. Fini les salles des fêtes, place au parking d’un supermarché. 

Ce dimanche, c’est sur le parking du Super U de Pleurtuit qu’était organisé le jeu. Force est de constater que la gestion est plus complexe que dans une salle des fêtes. "Il faut des bénévoles à tous les niveaux, pour le contrôle, pour le placement. C’est beaucoup de bénévoles, une quinzaine de personnes. Plus que d’habitude", explique un organisateur. 

Toute l'info sur

Le 13h

Une grille gagnante : un coup de klaxon

Près de 600 personnes sont venues participer avec chacune leurs astuces pour poser leurs cartons. Pascale a installé une table d’appoint sur son tableau de bord. "C’est mon mari qui a coupé du bois, il a coupé une grande planche en deux", affirme-t-elle. "Ça, c'est pour éviter que ça glisse", poursuit-elle en montrant un tissu rigide. "On a acheté des clips et on a mis une protection pour ne pas abîmer les cartons de l’animateur", dévoile une autre participante. Pour plus de confort, certains sont même venus en camping-car. "Nous, on est très à l’aise, on a le chauffage, on a nos propres commodités. On est très bien installés", déclare une camping-cariste. 

Lire aussi

"Quand on gagne, il faut klaxonner et passer la main pour faire voir qu’on a gagné", précise une participante. Ce sont alors les organisateurs qui se déplacent à la voiture pour vérifier la grille. L’opération remporte un franc succès. Certains adeptes de ce jeu sont même venus de loin. "Pour l’instant, il n’y a pas de loto drive dans le Calvados. Ça faisait plus de treize mois qu’on n’avait pas joué, on avait envie de tester le loto dans les voitures", assure une participante. L’association souhaite réitérer le concept. Elle donne rendez-vous à ses partisans le 4 avril.

Sur le même sujet

Lire et commenter