Carte postale : une tradition qui continue de séduire les jeunes

Carte postale : une tradition qui continue de séduire les jeunes

REPORTAGE - Les habitudes sont comme les modes, elles passent et reviennent. Après avoir été détrônées par les emails, les sms et tweets, les cartes postales sont de nouveau tendance pour les 18 à 34 ans.

Qui a dit qu'elles étaient ringardes et qu'avec les réseaux sociaux, les cartes postales allaient disparaître ? Les cartes postales sont indémodables. Comme toujours, devant les présentoirs, deux camps s'affrontent : ceux qui préfèrent les paysages et ceux qui ont un faible pour les dessins.

Toute l'info sur

Le 13H

Chez Dominique, la carte reste un produit-phare de l'été. "Sur une saison, on peut facilement être entre 1 500 et 2 000 cartes postales", explique-t-elle. Si les cartes résistent, c'est parce qu'elles séduisent de plus en plus de jeunes.

Ce vendredi matin, Paul et Julie ont du travail. Ils doivent en écrire à toute la famille. Pour ce couple de 24 ans, c'est devenu une habitude ces dernières années. À l'heure d'Internet et des téléphones, ils voulaient retrouver le plaisir d'écrire. "C'est plus romantique et poétique. On écrit peut-être moins de choses, mais l'essentiel finalement, ça prouve qu'on a pensé à la personne directement", raconte Julie. Comme eux, un tiers des 18 à 34 ans en écrivent désormais chaque été. Les cartes postales ont donc encore de beaux jours devant elles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.