Cet atelier unique de Normandie réalise des épis de faîtage

Cet atelier unique de Normandie réalise des épis de faîtage

REPORTAGE - Direction la Normandie pour découvrir le travail d'un atelier qui réalise des épis de faîtage. Ce sont ces sculptures que l'on voit sur les toits et qui reviennent à la mode.

À la conquête du ciel, des vigies gardent les toits. Les épis de faîtage sont un reflet de la maison, une partie de son âme. Ces sculptures en céramique ont connu leur gloire au XIXème siècle. Passionnée par leur histoire, Dominique Kay-Mouat s'acharne depuis 30 ans à les faire redécouvrir.

Toute l'info sur

Le 13h

À Bavent (Calvados), son atelier est une pépite unique dans le pays. Il a 180 ans cette année. On y modèle toutes les œuvres à la main, certaines à l'aide de moule. Il n'en faut pas moins de onze par exemple pour un jockey à cheval. Du démoulage aux finitions, il faut une bonne douzaine d'heures de travail sur ce type de poterie. Seule l'expérience permet d'intervenir au bon moment sur ce fragile édifice. À ses côtés, un stagiaire. Il s'initie aux détails des finitions.

Dans le grenier aux trésors, plus de 2 000 moules, la plupart aussi âgées que l'entreprise. Certaines sont inspirées par l'avènement de la première Exposition universelle. Ici, il est impossible de nommer les artistes à l'origine des œuvres. De précédents propriétaires ont jeté les archives.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

Lire et commenter