Compagnons du devoir : à la rencontre d'un futur jardinier paysagiste

Compagnons du devoir : à la rencontre d'un futur jardinier paysagiste

REPORTAGE - Ce vendredi, nous sommes avec un futur jardinier paysagiste à Salon-de-Provence.

Âgé de 20 ans, Baptiste Boisseau termine sa deuxième année en tant que jardinier paysagiste chez les Compagnons du devoir. Dans son travail, il est assisté par Valentin Lavier, de cinq ans son aîné. Un avantage pour apprendre à maîtriser les différentes facettes du métier.

Toute l'info sur

Le 13h

Ils sont de retour à la maison des Compagnons, mais la journée de labeur n'est pas encore terminée. Dans la cour intérieure, un mur en pierre sèche doit être monté. "Après le travail, encore le travail. On apprend tout le temps. Donc, c'est cool", confie Baptiste. Ce soir-là, une partie des 40 compagnons de Salon-de-Provence a mis la main au mortier.

Baptiste a dû apprendre à vivre à plus de 850 km de chez lui. Il vient d'Angers. Ce n'est pas difficile à deviner, car c'est écrit noir sur blanc dans sa chambre. Le blanc est d'ailleurs sa couleur, celle sur laquelle est brodée le blason des jardiniers paysagistes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter