Confinement : y a-t-il eu des déplacements d'une zone rouge vers une zone verte ?

Confinement : y a-t-il eu des déplacements d'une zone rouge vers une zone verte ?

Ce week-end, 90 000 policiers et gendarmes sont mobilisés sur le terrain pour contrôler les déplacements. Ils ont pour mission de vérifier l'exode des habitants des zones rouges vers les zones vertes.

Paris, Pas-de-Calais, Alpes-Maritimes... des voitures immatriculées dans les départements confinés se retrouvent garées à Villers-sur-Mers (Calvados). Cependant, la plupart des personnes croisées dans les rues sont des habitants qui y vivent toute l'année. Selon eux, c'est un week-end normal avec moins de monde que d'habitude. Les commerçants de la petite ville côtière font le même constat.

Toute l'info sur

Le WE

Avec une telle météo, les rues devraient être animées et la plage occupée. Les habitués des week-ends à la mer ont peut-être eu peur des contrôles. Mais pas tous apparemment. Quelques téméraires sont en effet venus se mettre au vert. Cependant, le peu rencontré n'a pas voulu répondre. Ceux qui ont accepté disent être arrivés avant le confinement.

Ce week-end pourrait être celui du calme avant la tempête, avant Pâques et ses jours fériés. "Ils se sont peut-être tenus à carreau cette semaine pour pouvoir venir le week-end prochain", estime Stéphanie Ouhidouss, responsable d'un magasin d'alimentation. Le soleil, c'est sûr, sera au rendez-vous.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter