Impossible de se produire en public ? Elle joue et chante derrière une vitre au marché

Impossible de se produire en public ? Elle joue et chante derrière une vitre au marché

OPÉRATION DE SOLIDARITÉ - À cause de la crise sanitaire, les artistes ne peuvent plus se produire sur scène. Mais dans les Vosges, les commerçants d'un marché ont eu une idée originale pour leur venir en aide.

Au marché des producteurs de Thiéfosse, dans les Vosges, une étrange scène a fait son apparition au milieu des étals. Une chanteuse, Muriel D’Ailleurs, se produit dans une pièce vitrée devant les clients, qui apprécient plus que jamais cette prestation en cette période de crise sanitaire. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

"Le moral est en baisse. Donc un sourire, une musique, un visage et pas seulement un disque, ça ne peut faire que du bien", témoigne une femme ravie de profiter du spectacle en faisant ses courses. Un spectacle "beau à voir" pour l'assistance. "Elle est derrière une vitre mais au moins, on la voit en réel et pas derrière un écran", souligne un autre client. 

"On a fait un protocole en accord avec la préfecture"

Le public a le droit d’écouter, mais à condition de ne pas se regrouper. Pour en arriver là, il a fallu convaincre les autorités. "On l'a fait en accord avec la préfecture, en lançant un croquis, une demande, un protocole. La chanteuse est vraiment dans une pièce indépendante du marché. Il n’y a pas de contact direct avec le public", explique Mickaël Couchouron, l'organisateur du marché des producteurs. 

Après une longue période sans spectateurs, Muriel D’ailleurs est ravie. "Ça faisait effectivement six mois que je n’avais pas pu jouer devant des gens et que j’étais toute seule enfermée dans ma salle de bain avec ma guitare", sourit l’artiste. "Même si c’est à travers la vitre, on est content de voir les regards des gens, les sourires, les gens qui passent", poursuit-elle. Soutenir les artistes, tel est le nouveau défi de ces commerçants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter