"C’est con, il était bien ce commerce" : l'affichette percutante de magasins landais en souffrance

"C’est con, il était bien ce commerce" : l'affichette percutante de magasins landais en souffrance

SOS – A Gabarret, dans les Landes, une dizaine de commerçants ont affiché un message afin d'interpeller les habitants et sensibiliser à l'importance de leurs magasins issus de petites communes.

"C’est con, il était bien ce commerce". Le message interpelle. Quatorze commerçants de Gabarret l’ont affiché pour sensibiliser les riverains à l’importance des commerces dans les petites communes. À l’origine de cette initiative, Cédric Costes, lui-même commerçant qui dénonce le fait que les habitants commandent désormais sur Internet. Il s’est inspiré de commerçants de la Somme qui avaient, eux aussi, mis ces affiches : "Ça fait depuis début mars où c’est très calme, il n’y a plus personne et on se dit 'mais ce n’est pas possible, il va falloir faire quelque chose'", explique-t-il. "Aujourd’hui, c’est facile de commander sur Internet, tout le monde le sait et ça serait bien de changer ses habitudes, de revenir vraiment à du social, voir des commerçants, parler, discuter, échanger".

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

À Gabarret, près de dix commerces ont déjà mis la clé sous la porte en dix ans et ça continue. La boucherie va fermer faute de repreneur et la restauratrice de meubles va déménager son commerce. "Malheureusement, vu que les jeunes vont plus souvent dans les grandes villes, je ne peux pas vivre donc je vais fermer et chercher du travail ailleurs", affirme-t-elle. Alors, ceux qui restent se mobilisent comme l’épicerie. La commerçante souligne le lien social que procurent les petits commerces. "Il faut que les gens se rendent compte qu’on est quand même présents et que le contact est différent par rapport à un supermarché", témoigne-t-elle. 

Des habitants touchés par ce message "choc"

"C’est intéressant comme argument, c’est un peu choc", déclare un passant, en découvrant le message. "Si on continue à aller que dans les grandes surfaces, c’est sûr que les petits commerces ne vont pas durer. C’est vrai qu’à Gabarret, ça devient compliqué, il y en a de moins en moins", constate une habitante. 

Lire aussi

À la boulangerie aussi, les clients approuvent l’idée de cette affiche. "Bien sûr qu’il faut soutenir tous ces petits commerces dans tous les petits villages. C’est vachement important parce que ce n’est pas facile en ce moment", témoigne l’un d’eux. "Une fois que tous les commerces seront fermés, qu’est-ce qu’ils vont faire les gens ?", se demande un autre. 

Cédric Costes espère que le message fera le tour des petits villages du département. Il est déjà apparu à Dax. 

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.