Loto de village : ils ont trouvé la parade pour continuer à jouer

Loto de village : ils ont trouvé la parade pour continuer à jouer

REPORTAGE - Toutes les parties étant annulées à cause du Covid, les passionnés de loto commencent à trouver le temps très long. Mais à Saint-Hilaire, dans l'Allier, on ne manque pas d'idées.

C'est devenu un rendez-vous incontournable pour les habitants de Saint-Hilaire. Pressés et curieux, ils viennent relever chaque matin les cinq numéros du jour du tirage du loto de leur village. Ils les inscrivent sur un papier ou directement sur le journal, en attendant d'aller les coucher sur leur carton à la maison. L'épicerie, mais aussi la boulangerie affichent les tirages quotidiens. Un bon moyen pour renforcer le lien social entre les habitants.

Toute l'info sur

Le 13h

De son côté, Georges a pris l'habitude de tenir informés certains retraités de la commune des numéros tombés chaque jour. Une parenthèse souriante bienvenue pour Madeleine, qui regrette le temps d'avant et ses activités collectives. "Toute une journée toute seule, c'est long", soupire-t-elle.

Lire aussi

Une fois par jour, c'est en mairie que se déroule le tirage, filmé pour éviter tout litige. Il n'y a qu'un seul gros lot à gagner, d'une valeur de plus de 100 euros, avec à chaque fois des produits locaux. Le mois dernier, c'est Isabelle, une aide à domicile, qui a été la première à remplir tout son carton. Résultat : un panier sacrément garni. 

Avec plus de 180 cartons vendus ce mois-ci, la ferveur et la convivialité retrouvées autour de ce loto-maison ne doivent rien au hasard.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Les bénéfices du vaccin AstraZeneca augmentent avec l'âge, selon l'EMA

VIDÉO - "J'avais les yeux plein de larmes" : regardez l'interview d'Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter