Crue de l'Aisne à Soissons : la crainte d'importantes inondations

Crue de l'Aisne à Soissons : la crainte d'importantes inondations

REPORTAGE - Depuis plusieurs jours, la rivière Aisne est en crue lente. Jeudi, elle était déjà montée à 3,42 mètres. En 1993, elle avait dépassé les cinq mètres, causant de nombreux dégâts.

À Soissons, la pelouse de René Garnier commence à disparaître sous l'eau de l'Aisne. Cette rivière entame une crue lente et progressive depuis quelques jours. Soissons change de visage au fil des heures. "Il y a des petits escaliers où, normalement on s'assoit, mais ils sont sous l'eau", indique une riveraine. Ce jeudi, l'Aisne est montée à 3,42 mètres alors qu'en 1993, elle a dépassé les cinq mètres et a causé de nombreux dégâts.

Toute l'info sur

Le 13h

En contrebas, le centre nautique a démonté des installations en urgence, à l'exception d'un ponton malmené par le courant. À une centaine de mètres de là, à proximité de l'Aisne, 20 personnes ont été évacuées du camping municipal, fermé depuis mercredi matin. "On a décidé de tout mettre en hauteur pour sauver le plus de meubles. Tous les documents administratifs qu'on avait ont été envoyés à la mairie", explique Luna Delpech, saisonnière du camping. Un centre d'hébergement en urgence est prêt, mais il est vide pour l'instant. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.