Indemnités des élus : le geste exemplaire d'un jeune adjoint au maire de l'Aisne

Indemnités des élus : le geste exemplaire d'un jeune adjoint au maire de l'Aisne
Ma Région, Mon Action

SOLIDARITÉ - Guillaume Wabont, adjoint au maire de Beaurevoir, dans l'Aisne, avait promis lors des dernières municipales de reverser son indemnité mensuelle aux associations de son village. C’est chose faite.

Guillaume Wabont, 29 ans, est adjoint au maire de Beaurevoir, un village d'un peu plus de 1400 habitants dans l’Aisne. Une fonction qui lui vaut chaque mois quelque 300 euros d’indemnité. Sauf que ce n'est pas lui qui les touche.

Quand il a été élu, Guillaume a tout de suite versé son indemnité à une association du village pour les festivités d’étés. Et il prévoit de distribuer juqu'à la fin de son mandat ses 3600 euros annuels aux 14 associations que compte la commune, en fonction de leurs besoins. Une promesse qu’il avait faite lors de son élection. "La crise à laquelle on est confrontés, ce n’est pas seulement les entreprises, ce sont aussi les associations qui sont confrontées à des difficultés de trésorerie qui peuvent être très importantes. 300 euros par mois ne vont pas me servir à quelque chose et je pense qu’ils sont plus utiles à être donnés aux associations qui agissent en faveur des habitants et du territoire", explique-t-il dans le reportage de TF1 ci-dessus. 

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

L’association locale des anciens combattants va ainsi en bénéficier. Celle-ci étant privée de manifestations, toutes ses sources de revenus sont annulées mais ses membres doivent continuer à fleurir les monuments et à soutenir les veuves. "Le geste de la commune, ça nous a vraiment touchés parce que c’est très rare de voir ça", salue Jean-Pierre Janic, secrétaire de la section des anciens combattants. 

Une initiative applaudie

"Il n’y a pas beaucoup de communes qui font ça. Il y en a même qui pourraient et qui ne le font pas", souilgne de son côté une habitante. "C’est bien de sa part, c’est généreux. Franchement bravo à lui", félicite une autre. Certains sont même fiers de cette nouvelle : "ça fait parler de la commune, on est content", se réjouit un riverain. 

Une initiative applaudie par d’autres élus locaux, qui toutefois ne peuvent pas tous se permettre de faire la même chose que  Guillaume Wabont, pharmacien hospitalier lorsqu'il n'occupe pas ses fonctions d'adjoint à la santé, à la communication et au développement durable.

Lire aussi

En cette période de crise sanitaire, les subventions données aux associations sont moins élevées. Elles subsistent grâce aux dons de particuliers. Guillaume Wabont participe ainsi, à sa façon, à cette solidarité. Au total, il versera 21.600 euros aux associations du village sur les six années de son mandat. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.