Dans le Haut-Rhin, ils se battent pour que leur école garde ses deux classes

Dans le Haut-Rhin, ils se battent pour que leur école garde ses deux classes

REPORTAGE - De plus en plus de parents d'élèves, d'élus et d'enseignants se mobilisent contre la future carte scolaire. Une fronde qui commence à se généraliser partout dans l'Hexagone.

Toutes les générations se sont rassemblées ce mardi devant l'école de Roggenhouse (Haut-Rhin). Familles et enfants mobilisés contre la fermeture annoncée d'une des classes. Les 500 habitants de la commune ont du mal à comprendre. "Dans un contexte actuel de crise scolaire et de crise sanitaire, pourquoi est-ce qu'on nous demande de fermer une classe ou une école alors qu'on aurait les moyens de la pérenniser ?", s'est demandée une habitante.

Toute l'info sur

Le 13h

Aujourd'hui, l'école compte deux classes uniques : maternelle et élémentaire. En 2019, une de ces classes avait déjà été menacée de fermeture. Le maire de l'époque avait alors écrit une lettre à Emmanuel Macron. Avec treize élèves en élémentaire, le quota est insuffisant selon l'Éducation nationale avec des différences de niveau trop importantes.

Si la fermeture n'est pas encore officielle, les parents sont dans l'expectative. Les enfants en élémentaire devraient être intégrés à l'école du village voisin, avec pour la commune, des frais de déplacement importants et une organisation compliquée. Alors les habitants espèrent l'installation dans la commune de nouvelles familles d'ici septembre pour conserver les deux classes. En attendant, ils poursuivent la mobilisation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : la Cour pénale internationale s'inquiète des "crimes" commis

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.