Des cabanons détruits au Cap-d'Ail dans les Alpes-Maritimes

Des cabanons détruits au Cap-d'Ail dans les Alpes-Maritimes

REPORTAGE - Sur la plage de la Mala, des cabanons emblématiques ont été détruits. Ces constructions privées ont été jugées illégales.

À chaque coup de pelleteuse sur les cabanons, ce sont un peu des souvenirs de Nadia Bono-Zeppegno qui s'en vont. "Je suis très émue parce que c'est mes parents qui habitaient là, mes enfants ont été là. C'est très dur", confie-t-elle. Les petites cabanes de pêcheurs sont apparues sur la plage de la Mala au Cap-d'Ail (Alpes-Maritimes), il y a plus de 100 ans. Les familles s'y retrouvaient pour manger une bouillabaisse et passer une journée à la plage. Les habitants étaient tous attachés à ces cabanons.

Toute l'info sur

Le 13H

La plage de la Mala n'est accessible qu'à pied ou par la mer. Elle est classée "espace remarquable et sensible". Depuis la construction des abris, la loi de protection du domaine maritime a évolué. Ces huit cabanons sont donc devenus illégaux. Ils seraient construits sur un domaine public maritime sans autorisation. Juste à côté, on démonte les restaurants de plage, mais seulement pour l'hiver. À terme, ils pourraient être détruits, ou pas. Le dossier est toujours en cours d'instruction.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

EN DIRECT - Covid-19 : l'Occitanie déclenche le plan blanc dans tous les hôpitaux de la région

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.