Des gâteaux à base d'hosties pour soutenir les Bénédictines de Rosheim en Alsace

Des gâteaux à base d'hosties pour soutenir les Bénédictines de Rosheim en Alsace
Ma Région, Mon Action

SOLIDARITÉ - Pour soutenir le projet de rénovation des Bénédictines de Rosheim en Alsace, Marie Barbaud, pâtissière, a créé un gâteau inédit à base d’hosties fabriquées par les sœurs.

Cet appel aux dons lancé par des sœurs bénédictines à Rosheim en Alsace a donné une idée originale à Marie Barbaud. Pour les aider, cette pâtissière a décidé d'utiliser dans un gâteau les hosties que celles-ci fabriquent au couvent. Et cela pour la bonne cause ! Une partie des ventes est en effet reversée aux sœurs pour soutenir le projet de rénovation dont le couvent a grandement besoin. 

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

Le résultat ? Rosa Benedicta, un gâteau gourmand composé d’une guimauve à la vanille et d’un insert framboise cannelle, tout cela entre deux grandes hosties enrobées de chocolat noir. Sur le dessus, la rose du blason de Rosheim. "Depuis une semaine, ça part très très bien donc je suis contente, je vais pouvoir faire un premier chèque aux sœurs du monastère, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières", sourit Marie. 

Un budget nécessaire de 2,5 millions d’euros

Les sœurs sont reconnaissantes au vu des travaux qui sont à prévoir au couvent. "L’ampleur des travaux que nous avons à faire se chiffre à un budget de 2,5 millions d’euros. Il comprend la rénovation des fenêtres, des façades et des toitures", précise Sœur Marie-Pierre. 

Pour les soutenir, les sœurs multiplient les appels aux dons et les participations. Dans le monastère vivent douze Bénédictines. D’ordinaire, elles tirent leurs revenus de la fabrication d’hosties. "C’est notre activité principale avec l’hôtellerie qui en ce moment est fermée. Nous en tirions avant la pandémie environ 4,5 millions par an. Depuis la pandémie évidemment, il n’y a pas eu de messe", explique Sœur Thérèse-Marie. 

Lire aussi

Cette baisse d’activité explique en partie le besoin d’argent. De plus, il est urgent de refaire le kilomètre carré de toiture mais également l’installation d’un ascenseur pour l’accès à l’infirmerie. Grâce à Marie Barbaud et son gâteau, les sœurs vont pouvoir entretenir une petite partie du monastère auquel les Alsaciens sont attachés. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER inondé à Evry, toit arraché à Alfortville... vent violents et pluies diluviennes sur l’île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.