"On respire !" : ils ont choisi de se confiner au camping

"On respire !" : ils ont choisi de se confiner au camping

REPORTAGE – Pour certains chanceux, le confinement se conjugue avec mer et soleil. Le JT de TF1 s'est rendu dans un camping en Normandie.

Comme un air de vacances. Vélo, promenade ou encore pétanque, certains Français ont décidé de faire rimer confinement avec bon temps  en s'exilant dans un camping. Chantal est l’une de la vingtaine de personnes parties se confiner dans celui de Barneville-Carteret, dans la Manche, où se rend le JT de 13H de TF1 dans le reportage en tête de cet article. Pour s’occuper, elle fait son petit jardin devant l'emplacement de son mobil-home. "On respire ! Moi, je me trouve bien et puis on peut sortir dehors", se réjouit-elle. 

Comme elle, un couple venu de Nancy a eu la même idée. "Ça fait un an qu’on ne fait rien, pas de sortie, pas de soirée dansante, donc on est venus ici se confiner", affirme l’homme, qui regrette néanmoins un peu le manque de monde. "C’est des vacances ! C’est le changement complet parce que nous, quand on est à Nancy, on est dans une maison, tandis qu’ici le mobil-home, c’est pas du tout pareil, on décompresse complètement", poursuit sa femme. 

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Un "esprit camping" retrouvé même si la plupart de ses activités sont à l’arrêt. Mais les vacanciers trouvent toujours de quoi s’occuper. "Le matin, à vélo, ça fait un peu de sport. Sinon, c’est promenade sur le littoral, pétanque et voir nos amis", explique l’un d’eux. Autant d’activités qui permettent de se changer les idées en cette période difficile pour tout le monde. "J’avais du mal à supporter le confinement et d’être là, je suis bien. Je ne vais pas dire que j’oublie le virus, ce n’est pas ça, mais au moins je suis bien, je revis", confie une autre. 

Tous sont unanimes, la mer, qui n’est qu’à quelques mètres du camping, leur fait du bien. "Vous avez la mer à côté et puis vous avez de la verdure, c’est ça qui est important, on se sent mieux", assure un touriste. 

Lire aussi

A-t-on encore le droit de se rendre dans un camping ?

Si, au printemps dernier, les campings avaient dû fermer, les nouvelles mesures en vigueur lors de ce troisième confinement ne les contraignent pas à la fermeture administrative. Mais la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air souligne qu'ils ne peuvent accueillir que des personnes habitant à moins de dix kilomètres. Le gouvernement avait toutefois autorisé les déplacements le week-end de Pâques. Il était donc possible de changer de région pour se rendre dans un camping éloigné. Depuis le lundi 4 avril, 19 heures, les déplacements sont à nouveau limités. Les retours étant interdits, il faudra passer les quatre semaines de confinement là où vous vous trouvez sous peine d’une amende de 135 euros sans motif légitime de déplacement inter-régions. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 10 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.