Des viticulteurs alsaciens condamnés pour... l’odeur de leur cheval

Des viticulteurs alsaciens condamnés pour... l’odeur de leur cheval

REPORTAGE - En Alsace, un couple de viticulteurs vient d'être condamné par la justice, en plus d'une amende, à déplacer son cheval, Sésame, à cause de ses odeurs de crottin jugées gênantes par le gîte voisin. Ils expriment leur incompréhension auprès des caméras du JT de 13 heures de TF1.

A Orschwihr (Haut-Rhin), Sésame, le cheval de trait d'un couple de viticulteurs bio, devra sous peu changer d'enclos. Estimant notamment que les odeurs dégagées par son crottin constituent un "trouble anormal" pour le gîte touristique voisin, la justice a tranché lundi en appel en en interdisant les chevaux à moins de quinze mètres. Une décision "triste" et incompréhensible pour le couple, qui souligne face aux caméras de TF1, dans le reportage en tête de cet article, que les clients d'un gîte rural devraient justement se réjouir de pouvoir voir des animaux. 

Mais la propriétaire de celui-ci se satisfait de son côté de cette décision, assurant que des visiteurs ont bien déserté l'endroit à cause du crottin et des mouches.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

En plus de devoir éloigner leur cheval, les viticulteurs ont été condamnés à payer 2.000 euros de dommages et intérêts au terme de cette bataille judiciaire qui aura duré plusieurs années.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 32 établissements scolaires et 4992 classes fermés, annonce l'Éducation nationale

Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.