Difficultés de recrutement : la solution originale d'un coiffeur de Strasbourg

Difficultés de recrutement : la solution originale d'un coiffeur de Strasbourg

RYTHME DE TRAVAIL - Johnpaul, coiffeur à Strasbourg, a trouvé une étonnante solution pour attirer des candidats, alors que 10.000 postes sont à pourvoir dans la profession.

Si vous vous rendez au salon de coiffure de Johnpaul à Strasbourg le samedi, vous trouverez porte close. Une drôle d’idée pour une profession qui a l’habitude de voir affluer la clientèle ce jour de week-end. Mais depuis le début de la crise sanitaire, les coiffeurs peinent à embaucher. Pour trouver des candidats, ce professionnel a dû se réorganiser.

Toute l'info sur

Le 13H

"On a décidé de fermer le samedi pour pouvoir recruter beaucoup plus facilement puisqu’on donnait le week-end à nos salariées. Je les sentais motivées, heureuses, comblées. À partir de là, on s’est dit 'voilà on donne le week-end'", explique Johnpaul dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Et son stratagème a fonctionné. Dès l’annonce de la fermeture de son salon le samedi, le coiffeur a reçu une dizaine de candidatures. 

Laetitia a ainsi rejoint l’équipe. Ne pas travailler le week-end a été décisif pour cette jeune maman. "On a une vraie vie de famille. Avoir le week-end pour profiter de mon enfant, c’est vraiment très important. C’était vraiment la clé", assure-t-elle. 

Ouvert le lundi au lieu du samedi

Ces nouveaux horaires conviennent à tous les employés qui apprécient l’arrivée de leur nouvelle collègue. "On s’organise bien mieux depuis que Laetitia est ici et effectivement ça nous permet de dégager du temps pour d’autres clients", affirme Murielle. 

 

De leur côté, les clients semblent prêts pour le changement. "On s’oblige à prendre une demi-journée en semaine, ça nous fait du bien", sourit l’une d’entre eux. "Je trouve que c’est une idée assez géniale", témoigne un autre. "Si tout le monde veut suivre, ce serait une bonne idée", affirme une dernière. 

Lire aussi

Le salon est donc désormais ouvert le lundi et cela fonctionne. "On fait la même chose qu’une journée du samedi. Le lundi est une très bonne journée. On a des commerçants, des artisans, des banquiers, des assureurs qui ne travaillent pas le lundi", conclut Johnpaul. De quoi donner l’idée à d’autres professions qui peinent aussi à recruter. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.