Érosion du littoral : des habitants en première ligne en Haute-Corse

Érosion du littoral : des habitants en première ligne en Haute-Corse

REPORTAGE - En Haute-Corse, à Lucciana, le rivage se creuse un peu plus à chaque tempête. Cela fait deux ans que les habitants alertent.

La côte Est de la Corse est en première ligne face à la montée des eaux. Ce phénomène d'érosion du littoral est devenu pour la population un souci permanent. Sur la commune de Lucciana, depuis deux ans, un hameau subit l'assaut des vagues à chaque tempête. "C'est toujours au moment des équinoxes qu'on a les problèmes, en novembre et au printemps", déplore Pasquin Giustiniani, membre du collectif des riverains de la plage Pineto.

Toute l'info sur

Le 13h

Les maisons - construites pour certaines depuis plus de 100 ans -  ont vu la mer avaler la plage, les jardins et bungalows. Certaines ont ainsi disparu en l'espace de deux ou trois ans. Ce phénomène, dit de cuillère, creuse rapidement à l'intérieur des terres et rien ne résiste. S'il n'y a pas de protection plus efficace que des sacs remplis manuellement, les habitants devront partir. Les autorités se sont engagées pour sécuriser la plage avec la pose de big bag remplis de sable.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

"S'il reste quelques bracelets anti-rapprochement..." : l'ironie de Le Pen sur Dupond-Moretti suscite l'indignation

Savoie : sept morts dans deux avalanches, le risque "particulièrement élevé" ce week-end

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.