Faute de visiteurs, le Mont Sainte-Odile rencontre des difficultés financières

Faute de visiteurs, le Mont Sainte-Odile rencontre des difficultés financières

REPORTAGE - En temps normal, plus d'un million de visiteurs viennent découvrir le Mont Saint-Odile (Bas-Rhin). Mais depuis le confinement, plus personne ne s'y rend, ce qui fait que le sanctuaire ne bénéficie plus beaucoup de rentrées d'argent.

Pour les Alsaciens, c'est un lieu emblématique incontournable. À près de 800 mètres d'altitude, Saint-Odile domine la plaine d'Alsace. Et s'il fallait un jour revendre un tel patrimoine, la réponse est sans équivoque. "C'est trop dommage" ; "Il faut regarder l'intégrité du Mont Saint-Odile avec son hôtel et tout quoi ! De toute façon, il n'y a pas un hôtel qui marche", lancent des habitants. Et justement, c'est le nœud du problème : un hôtel d'une centaine de chambres, deux restaurants fermés depuis six mois et des rentrées d'argent au point mort, faute de visiteurs.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Ce lieu classé "sanctuaire" accueille des religieux, des pèlerins, mais aussi de simples promeneurs. Aujourd'hui, le confinement pèse lourdement sur les finances du Mont Saint-Odile. Une situation délicate, mais pas au point d'envisager de céder le "sanctuaire". Une réflexion est bien en cours pour l'avenir de Saint-Odile en partenariat avec les institutions locales, mais l'église dément tout projet de cession de ce lieu de pèlerinage emblématique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.