Grève à La Poste : le désarroi d'une petite commune du Bas-Rhin

Grève à La Poste : le désarroi d'une petite commune du Bas-Rhin

REPORTAGE - Ce mardi est une journée de grève et de mobilisation à La Poste. La suppression de ce service public inquiète dans les petites villes, comme c'est notamment le cas à Marmoutier (Bas-Rhin).

Après la fermeture de la gendarmerie, du centre des impôts, le bureau de poste à Marmoutier va réduire ses horaires d'ouverture. Pour les habitants, il s'agit de la première étape avant la fermeture et la suppression du service au quotidien.

Toute l'info sur

Le 13H

En ce jour de grève, on remarque une banderole au fronton de la mairie et un message pour exprimer le désarroi d'une commune. Une pétition a également été lancée et une lettre envoyée au président de la République pour sauver le bureau de poste de la commune et de ses 2 700 habitants. Néanmoins, monsieur le maire a peu d'espoir d'être entendu. "La Poste ce n'est plus un service public et c'est très grave", a-t-il déclaré.

Comme tous les restaurateurs, Christophe Koerckel s'apprête à rouvrir la terrasse de son établissement. Pour lui, le bureau de poste est évidemment un plus pour le commerce et les petites entreprises de la commune. La Poste, de son côté, justifie sa décision par une diminution de la fréquentation du guichet et envisage de transférer des services postaux chez un commerçant. Les habitants, eux, sont déjà résignés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.