Impôts : Wattrelos accueille la première permanence de proximité du Nord

Impôts : Wattrelos accueille la première permanence de proximité du Nord

REPORTAGE - Plusieurs dizaines de trésoreries vont fermer dans le Nord d'ici deux à trois ans. Pour renseigner leurs usagers, les Finances publiques vont désormais s'appuyer sur un réseau d'une centaine de permanences de proximité, comme celle de Wattrelos.

À Wattrelos (Nord), le centre des Finances publiques a fermé ses portes en décembre dernier. L'accueil du public a donc été centralisé à quelques kilomètres de là, dans la commune de Roubaix. Mais depuis la mi-mars, une fois par semaine et sur rendez-vous, une permanence est organisée dans les locaux de la ville. Linda et son amie ont un souci à régler sur leur déclaration, difficile de le régler par Internet. Elles ont en face d'elles un agent des impôts, et c'est beaucoup plus rassurant.

Toute l'info sur

Le 13h

Le public visé, ce sont principalement les personnes âgées et celles qui maîtrisent mal la plateforme des impôts. Ici, le carnet de rendez-vous est plein et non extensible. Sept rendez-vous maximum par semaine contre un accueil quatre jours sur sept dans l'ancien centre des impôts. "Il y aura aussi des permanences supplémentaires, je l'ai exigé, parce qu'il y a des moments particuliers dans l'année qui nécessitent des présences accrues", explique Dominique Baert, maire DVG de Wattrelos. "Je pense aux déclarations d'impôts au printemps, je pense à la réception des feuilles d'impôts à l'automne", rajoute-t-il.

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter